Médiation sociale

Cette médiation concerne plus particulièrement les différents conflits liés à la vie en communauté, soit essentiellement les conflits de voisinage.

Processus

Les demandes de médiation arrivent directement à la maison genevoise des médiations sur requête des personnes confrontées à un conflit, et parfois sur recommandation des régies immobilières ou de la Commission de conciliation en matière de baux et loyers.
Les médiateurs reçoivent d’abord séparément les personnes en conflit et, à l’issue de ces entretiens individuels, dans la mesure où chaque personne le souhaite, une ou plusieurs séances communes de médiation sont organisées.
En principe, les personnes paient elles-mêmes les séances de médiation, mais certaines régies acceptent parfois de les financer.

Exemples

  • Des entretiens préalables individuels
  • Des entretiens communs avec deux médiateurs
  • La parole, l’écoute, la négociation
  • Tenir compte des ressentis, des intérêts et des besoins de chacun
  • Trouver les meilleurs accords

Tarifs

Tarifs particuliers : 130.- l’heure par personne.
Durée des séances : L’entretien individuel dure 1h et la séance de médiation dure 1h30.
Aide financière: Afin de déterminer si vous avez droit à une aide financière (calculée en fonction des revenus individuels nets et de la fortune), vous devez amener à votre entretien individuel préalable le RDU (Revenu Déterminant Unifié), document gratuit et à demander aux impôts : https://www.ge.ch/mon-revenu-determinant-unifie-rdu/obtenir-mon-attestation-rdu).

Tarifs personnes morales : les tarifs de la médiation du travail s’appliquent : https://mediation-mgem.ch/mediations/mediation-du-travail/

Tarifs documents : CHF 100.-/page pour une convention ou une requête

Annulation : Si les personnes annulent le rendez-vous moins de 24h à l’avance ou ne s’y présentent pas, un montant forfaitaire de CHF 100.- sera facturé à la ou les personnes absentes si elle/s paie/nt directement ou à l’établissement qui prend en charge la médiation (régie, fondation…). Nous demandons à l’établissement de refacturer lui-même la séance à son ou ses locataire/s s’il ne souhaite pas prendre en charge le rendez-vous manqué.

X